Sexe Et Ménopause: Les Conseils D’Une Sexologue

La ménopause : un nouveau départ pour la sexualité des femmes

La ménopause : un nouveau départ pour la sexualité des femmes

La vie et la sexualité d’une femme comportent plusieurs étapes: la puberté et les premières règles, la grossesse et les ménopauses. Ces moments clés sont accompagnés de changements hormonaux majeurs qui ont un impact sur la sexualité d’une femme, son désir sexuel et sa façon d’apprécier le sexe. La ménopause est parfois redoutée, alors qu’en fait, elle peut être une excellente occasion de redécouvrir son corps et sa sexualité.

La ménopause, un passage obligé pour toutes les femmes

Menopause rite of passage

Etymologiquement, ménopause veut dire « arrêt des règles ». Ce terme désigne donc le moment où les ovaires arrêtent de produire de l’oestrogène et de la progestérone, des hormones nécessaires à la reproduction. Quand une femme est ménopausée, elle ne peut donc plus tomber enceinte.

Cette étape peut être vécue plus ou moins positivement, tant elle s’accompagne de bouleversements physiques et émotionnels. En effet, les modifications hormonales ont des conséquences sur l’état d’esprit et l’humeur féminine : certaines se sentent plus irritables, disent avoir des réactions émotionnelles « qui ne leur ressemblent pas », ou se sentent plus fatiguées ou plus déprimées. La ménopause a aussi des conséquences sur le fonctionnement du corps. Cela peut se traduire par des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, des migraines… Cela dépend des femmes.

 

Un impact loin d’être dramatique sur la sexualité

Impact of menopause of women's sexuality

Pour ce qui est de la vie sexuelle des femmes, la baisse de production d’hormones entraine une réactivité sexuelle moins immédiate. Les femmes lubrifient moins rapidement et moins abondamment, et les contractions vaginales qui accompagnent l’orgasme sont moins importantes. Mais cela ne veut pas dire que l’orgasme en lui-même est moins fort : le plaisir reste au rendez-vous. Et est parfois plus facile à atteindre qu’avant : la femme se connaît en général mieux à cet âge-là, et a en général plus confiance en elle.

Cependant, la ménopause a mauvaise réputation : son impact sur la sexualité est souvent décrit comme dévastateur. S’il est vrai que la perturbation hormonale peut jouer un rôle indirect dans la perte de désir, d’autres facteurs externes peuvent l’influence bien d’avantage : la routine, le stress, cette période de vie où la femme voit souvent ses enfants s’en aller de la maison et ses parents vieillir. Or, se focaliser sur la ménopause peut empêcher de considérer des pistes de solution qui s’avèrent parfois très prometteuses.

 

S’adapter en réinventant sa sexualité

Adapting to menopause with creativity

Face à tous ces changements, la clé est l’adaptation : c’est le moment pour un couple de réinventer sa sexualité, en soignant plus encore les préliminaires – ce qui facilite la lubrification – et en partant à la découverte d’autres zones érogènes, et d’autres pratiques sexuelles – toujours en respectant ses limites, bien entendu.

Enfin, un lubrifiant peut vraiment être utile : n’oubliez pas que votre vagin se souvient autant des sensations positives que négatives, et votre désir aussi. Il est donc important de ne pas laisser la gêne ou la douleur perdurer. N’hésitez pas à tester plusieurs lubrifiants, et à en choisir un plus épais si besoin.

Au sein de votre couple, c’est la communication qui peut tout changer : dites à votre partenaire ce qui vous plaît et ce qui vous plaît moins, et communiquez à propos de vos sensations. Car au fond, que ce soit à 50 ans ou à 25 ans, c’est la connaissance du corps qui facilite l’épanouissement sexuel : mieux vous connaissez votre corps et mieux votre conjoint le connaît, plus votre sexualité sera satisfaisante.

Si l’inconfort est trop fort, ou que vous vous sentez impuissante face à ces changements, tournez-vous vers votre gynécologue qui sera à même de déterminer si la prise de compléments est indiquée. Enfin, et parce que chaque femme est unique, n’hésitez pas à consulter un sexologue qui saura vous aider à trouver des solutions adaptées à votre situation et à votre vécu.

Ecrit par Charlotte Creplet, sexotherapeute à Sexocorner