Sexe Anal: 10 Conseils Aux Femmes

Conseils d'une sexologue pour explorer de nouveaux plaisirs

Conseils d'une sexologue pour explorer de nouveaux plaisirs

Le sexe anal est l’une des pratiques sexuelles qui soulève le plus de questions: est-ce normal? Pourquoi est-ce si excitant pour les hommes? Est-ce agréable pour les femmes? Y a-t-il des risques? Et, surtout, que puis-je faire pour en profiter?

Eh bien … La première chose à savoir est que vous n’êtes pas obligée d’aimer. Et vous n’apprécierez certainement pas l’expérience si vous vous forcez à le faire. Vraiment.

Vous voulez essayer ? Voici quelques conseils pour en faire une expérience positive.

#1 – Sexe anal: faites-le pour vous.

Le sexe anal peut être une expérience positive seulement si vous êtes vous-même et pour vous-même curieuse, et ouverte à ce genre de nouvelles expériences. Ne le faites pas seulement pour lui faire plaisir, ou, pire encore, pour qu’il vous aime plus.

#2 – Utilisez un préservatif

Même si vous êtes ensemble depuis longtemps, et même si vous ne voyez personne d’autre.C’est le meilleur moyen d’éviter les inconvénients du sexe anal. Bien sûr, ce genre de pratique peut augmenter le risque de contact avec les bactéries. Bien sûr, l’hygiène est importante. Alors, utilisez le préservatif, et allez à la salle de bain après. Lavez-vous, ou même prenez une douche ensemble ! Prolongez l’expérience par un moment câlin.

#3 – Prolongez les préliminaires

N’essayez pas sans préparation. Les préliminaires sont la clé pour une expérience de sexe anal réussie: cela permettra de réveiller votre désir et de vous ouvrir à de nouvelles sensations. Les baisers, les caresses avec les doigts ou la langue… peu importe ! Le principal est de faire monter l’excitation et le désir. Plus votre corps et votre esprit seront excités, plus vous serez prête à profiter de cette nouvelle expérience.

#4 – Utilisez un lubrifiant formulé pour le sexe anal

Le sexe anal nécessite une bonne lubrification. Sinon, cela peut être douloureux pour vous. Et si ça fait mal, vous – et votre corps – ne voudrez évidemment pas recommencer. Utilisez un lubrifiant épais, il sèchera moins rapidement qu’un autre.

#5 – Détendez-vous

Simple mais essentiel: détendez-vous. Non seulement parce que cela vous aidera à profiter du moment, mais aussi parce que cela aidera aussi votre corps – et votre anus – à se relaxer davantage. Plus vous vous relaxez, mieux ce sera.

#6 – Allez-y pas à pas

En ce qui concerne la pénétration anale, la première étape est celle qui fait le plus mal: le passage du gland du pénis, plus large, peut être douloureux. Respirez profondément et détendez-vous, cela peut beaucoup aider. Après cette première étape, la douleur devrait cesser. Sinon, arrêtez-vous un instant, et prenez le temps d’augmenter votre désir avec un autre type de stimulation. Revenez au sexe anal quand vous êtes vraiment excitée.

#7 – Testez plusieurs positions

Beaucoup de femmes témoignent que la position est déterminante dans le sexe anal. La plupart d’entre elles disent que la position où elles sont couchées sur le ventre était leur préférée au début. Au bout d’un moment, certaines d’entre elles expérimentent la levrette, et même le missionnaire, les jambes tendues en l’air et les genoux pliés. Cette dernière position est celle qui peut être la moins confortable, surtout au début.

Mais chaque femme a ses propres préférences, et vous devez tester ce que vous aimez le plus. Pensez à la position où la stimulation du clitoris est possible – le plus vous serez stimulée, excitée, le plus agréable ce sera pour vous. L’Andromaque où la femme est dessus est un bon moyen pour elle de garder le contrôle du rythme.

#8 – N’ayez pas peur

Beaucoup de femmes ont peur du risque d’« accident » pendant le sexe anal, et que le sexe de votre partenaire se retrouve au contact de la fin de votre processus de digestion… 😉 Outre le fait que c’est rare, continuez à penser que votre partenaire est conscient des risques. Si, par malheur, cela devait arriver, ce n’est vraiment pas grave. Si vous suivez une bonne hygiène.

#9 – Ne mélangez pas tout

Première règle d’hygiène : ne passez pas de la pénétration vaginale à la pénétration anale et inversement. Même avec un préservatif. Vous voulez revenir à la « voie régulière » après le sexe anal? Il est important que le pénis soit lavé.

#10 – Si n’aimez pas, n’insistez pas!

Vous avez essayé mais vous n’aimez pas? Ce n’est pas grave. Vraiment. Votre partenaire doit comprendre que ce n’est pas votre tasse de thé. Et, encore une fois, il doit le respecter.

Ecrit par Charlotte Creplet, sexotherapeute Sexocorner