Exploration En Couleur De La Liberté Sexuelle Des Femmes Avec EroticWatercolor

Une jeune artiste russe donne le pouvoir aux femmes dans ses aquarelles érotiques

Une jeune artiste russe donne le pouvoir aux femmes dans ses aquarelles érotiques

Rencontrez Noomi, la jeune artiste russe derrière le compte @EroticWatercor. En un an, elle a développé une base de 150K abonnés sur Instagram en explorant la liberté sexuelle des femmes et en apportant une vision autonomisée à la sexualité féminine. Découvrez son interview inclusive!

Qu’est-ce qui vous a amenée à l’art érotique ?

Je me suis toujours intéressée à l’érotisme – dans l’art, la cinématographie, la poésie, etc. La psychologie du sexe et comment quelqu’un perçoit la sexualité, comment cela se développe graduellement avec le temps et l’expérience m’a toujours fascinée. Le mystère derrière les fétiches de quelqu’un ou le comportement destructeur d’un(e) autre est mon sujet d’étude. Et j’ai toujours exploré les arts visuels en général, j’ai regardé différents artistes qui traitent de ces sujets. Ils m’ont inspirée très jeune.

Je pense que la première fois que j’ai pensé dessiner ce genre de choses, c’était pendant mon adolescence, mais je ne pouvais pas vraiment oser – j’ai été élevée dans une famille très stricte et je savais qu’ils ne comprendraient pas, alors j’ai attendu d’être plus indépendante. L’idée de dessiner l’érotisme ne m’a jamais vraiment quittée, je pense que j’étais trop occupée avec d’autres choses pour réaliser que c’est ce que je voulais vraiment dessiner.

Puis, juste avant d’être diplômée de mon université, j’ai eu envie de dessiner quelque chose que j’avais toujours voulu faire sans jamais oser auparavant et OH WOW! c’était une scène d’un film porno bon marché sur lequel je suis tombée par hasard. Et j’ai vraiment aimé transformer cette scène en peinture à l’aquarelle – la posture des acteurs, les couleurs, les détails dans leurs vêtements, leurs expressions faciales, le contexte – tout était très intéressant à dessiner et c’était parfait. Alors, j’ai continué.

En matière d’art érotique, quels sont les artistes (auteur, peintre, cinéaste, chanteur, photographe …) que vous admirez?

J’ai été beaucoup inspirée par Francis Bacon, qui dépeint l’agonie de la chair – désespérée et négligée – une chair qui passe par une transformation douloureuse. C’est le sexe que j’explore dans mon art – destructeur, bizarre, pervers, dégradant, sensuel dans le désir particulier de dévorer son partenaire etc. C’est à propos de limites qui n’existent pas – chaque fantasme (consensuel) est gérable. Le seul mot d’arrêt que vous avez est « encore ». Il est particulièrement important de le souligner car j’ai grandi dans une famille assez religieuse et stricte où une femme n’avait pas le droit d’avoir ses propres désirs ou d’être bisexuelle, homosexuelle. C’est pourquoi dans mon art, j’essaie d’être aussi rebelle que possible, je veux montrer qu’une femme peut dessiner ou être excitée par ce qu’elle veut.

Je dois dire que c’est probablement le Japon qui a eu le plus grand impact sur moi, car j’étais tellement fascinée par leur culture traditionnelle / moderne et leur approche de la sexualité – leurs hommes féminins et leur intérêt pour les sex toys et « l’étrangeté » générale. En outre, le manga hentai était essentiel pour moi, je pense que je suis juste un produit de cette source inépuisable d’informations appeléeIinternet – en tant qu’adolescente je pouvais facilement trouver n’importe quel hentai et regarder autant de porno que je voulais.

Vous avez développé une belle base de followers sur Instagram. C’est une excellente plate-forme pour les artistes, mais elle est aussi compliquée à naviguer quand il s’agit de promouvoir la sexualité positive et une image renouvelée de l’érotisme. Comment vous débrouillez-vous pour faire marcher les choses en votre faveur ?

Eh bien, je ne pense pas que ce soit compliqué … Je pense qu’il est facile de promouvoir la sexualité positive grâce à Instagram, mais c’est difficile si les gens vous signalent constamment. Instagram est un terrain de jeu ouvert, vous ne pouvez pas vraiment cacher votre page à des groupes particuliers de personnes comme les mineurs ou certains crétins qui détestent les femmes et ainsi de suite. Toute personne, que ce soit un artiste érotique ou un illustrateur de livres pour enfants sur IG peut être supprimé – mais c’est comme ça sur tous les réseaux sociaux. Comme je l’ai remarqué, IG est beaucoup plus fidèle aux artistes érotiques que Facebook par exemple, et il est beaucoup plus facile d’atteindre un nouveau public là-bas. J’ai deux comptes seulement parce que mon premier a été supprimé 5 fois. Et les algorithmes actuels rendent ma première page beaucoup moins regardée que la seconde, car la seconde a moins de followers, donc moins de « followers fantômes », c’est pourquoi je fais la promotion de mes produits principalement via ma deuxième page.

Instagram est une excellente source d’informations positives pour le corps et la sexualité, car presque tout le monde a maintenant ses blogs sur Instagram.

 

Que trouvez-vous le plus sensuel chez une femme?

Lesbian love EroticWatercolor

Chaque aspect d’une femme peut être sensuel, cela dépend du spectateur. Je trouve de la sensualité dans toutes les courbes et les lignes douces d’une femme. Aussi, j’aime vraiment comment parfois les cheveux miroitent au soleil, les poils du corps aussi – ils ont leur propre beauté. La personnalité est également très importante, encore une fois la sexualité est avant tout un sujet de psychologie.

 

Pensez-vous que les mentalités changent en ce qui concerne la sexualité des femmes et la façon dont elles sont perçues par la société? Et que pouvons-nous tous faire pour que les choses changent?

Pensez-vous que les mentalités changent en ce qui concerne la sexualité des femmes et la façon dont elles sont perçues par la société? Et que pouvons-nous tous faire pour que les choses changent?

Oui, je pense vraiment que ça change – il y a seulement dix ans, je n’aurais même pas imaginé que des femmes montrent ouvertement leurs aisselles non rasées ou leurs courbes – surtout en Russie, où je vis. Je pense que les gens ont juste besoin de plus de temps pour s’adapter et reconsidérer les choses dans leur état d’esprit patriarcal. La femme n’est plus un animal domestiqué – ils se battent pour l’égalité et c’est la bonne chose à faire. Bien sûr, la perception varie d’un pays à l’autre mais, en général, les femmes ont plus de droits qu’elles n’en avaient auparavant.

Parlant de la sexualité féminine – assurément, elle est maintenant perçue de manière bien plus positive par la société, les femmes sont maintenant en charge de leur propre corps – elles décident si elles veulent avoir des rapports sexuels ou avec qui, combien de fois par semaine et ainsi de suite. Il y a plus de sex toys féminins orientés sur le marché, plus de d’abuseurs au pouvoir qui sont poursuivis et jugés par la société. Nous parlons maintenant ouvertement des menstruations, de la honte et du blâme de la victime – alors les choses évoluent positivement.

Je pense que toute personne devrait défendre la liberté – la liberté pour tous, parce que c’est un droit fondamental.

Nous devrions tous être courageux et commencer par nous-mêmes – nous ne devrions pas fermer les yeux sur l’injustice et le traitement injuste des autres. Nous devrions parler et ne pas garder le silence – c’est ainsi que nous pouvons changer quelque chose dans notre monde.

 

Un mot / Un conseil / Une question / Une exclamation pour nos lectrices?

Cela peut sembler un peu ringard mais je conseille juste de rester fidèle à vos croyances et faire ce que vous sentez que vous voulez faire.

 

Woman on top EroticWatercolor